La Nouvelle Tribune

Tunisie : deuil national après une attaque inédite contre l'armée

Espace membre

La Tunisie a connu l'attaque la plus meurtrière commise contre son armée ce mercredi. Quatorze soldats tunisiens ont été tués dans une attaque terroriste près de la frontière algérienne. L'attaque attribuée à Al-Qaïda, a eu lieu au moment de la rupture du jeûne de ramadan, dans la région de Henchir.

Selon le ministère de la défense, deux groupes terroristes ont attaqué deux points de surveillance de l'armée avec des « mitrailleuses et des RPG ». Ce jeudi, le bilan présenté fait état de 14 morts et 20 blessés parmi les soldats contre celui de quatre morts précédemment annoncé. Depuis 1956, année de son indépendance, l’armée tunisienne n’a plus jamais enregistré un bilan si lourd. Selon le porte-parole du gouvernement Nidhal Ouerfelli il s’agit d’ "un acte odieux" qui ne restera pas impuni. Un deuil national de trois à compter de ce jeudi a été décrété par le président Moncef Marzouki.