La Nouvelle Tribune

Israël-Palestine : plus de 200 morts, les Usa augmentent l’aide militaire israélienne

Espace membre

Israël et la Palestine sont englués dans une nouvelle spirale de violence. Cela fait suite à l’enlèvement et au meurtre mi-juin de trois étudiants israéliens, attribués au Hamas et la riposte quelques jours plus tard avec l’assassinat par immolation d’un jeune Palestinien. S’en est suivi des attaques ayant fait déjà 205 morts et plus de 1 500 blessés, côté palestinien, notamment dans la bande de Gaza assaillie de frappes aériennes par les forces de sécurité israéliennes.

L’Egypte s’est impliquée dans la cessation des hostilités en proposant une trêve aux deux parties, puis des discussions directes. Acceptée par Israël, cet appel au cessez-le-feu a été rejeté par le Hamas (engagé dans le conflit côté Palestinien). L’Etat hébreux a alors décidé de passer à la vitesse supérieure. Ce mercredi 16 juillet 2014, il a demandé à 100. 000 habitants de la Bande de Gaza d’évacuer leur domicile. « En dépit du cessez-le-feu, le Hamas et d’autres organisations terroristes ont continué de tirer des roquettes, c’est pourquoi Tsahal (armée) a l’intention de mener des frappes aériennes contre des sites terroristes », a annoncé, selon l’Afp, l’armée israélienne via des tracts. L’Etat hébreux entend donc intensifier les frappes aériennes et envisagerait même une intervention au sol.  Ce que les Etats-Unis, premier et fidèle allié d’Israël, le dissuadent de faire.

Selon Jen Psaki, la porte-parole du département d’Etat, l’objectif de Washington est de « parvenir à un cessez-le-feu ». Et John Kerry, le Secrétaire d’Etat « va rester engagé auprès de toutes les parties et des pays de la région pour voir si nous pouvons obtenir une trêve.» Et ce, tout en ayant en tête que Israël a le droit de se défendre. C’est d’ailleurs pourquoi, le Congrès a approuvé une augmentation de l’aide militaire américaine à l’Etat hébreux. Cette aide concerne notamment « Dôme de fer », le système de défense anti-missiles d’Israël. Actuellement de 235 millions de dollars, elle passera à 351 millions de dollars dès le prochain exercice budgétaire, en octobre.