La Nouvelle Tribune

Attaque contre la présidence en Somalie : des responsables de la police et des services de renseignements révoqués

Espace membre

Tout furieux après l’attaque de ce mardi contre le palais de la présidence dans lequel il n’était pas, Hassan Cheikh Mohamud, le président somalien a renvoyé ce mercredi, les chefs de la police et des services de renseignements. «Les chefs de la police et des services de renseignements ont été tous deux remplacés», a annoncé le ministre de l'Information, Mustafa Duhulow.

Le président a aussi procédé à la nomination d’un « ministre de la Sécurité nationale ». Le poste qui jusqu’à ce mardi était vacant depuis mai, à la démission de l’occupant, sera désormais occupé par Khalif Ahmed Ereg, un ancien chef des services de renseignements. Aussitôt après avoir démis les responsables de la police et des services de renseignements, le président en a nommé d’autres. Mohamed Abdulahi Hassan prend la tête des services de renseignements et Mohamed Cheik Hassan est devenu le boss e la police. L’attaque a été revendiquée par le groupe islamiste des shebabs. Mais selon les autorités somaliennes ce n’étaient pas l’œuvre des shebabs. Selon le ministre de la communication il y avait quatre assaillants. Et « sur les quatre assaillants, trois ont été tués dans le parking et un a été capturé ».