La Nouvelle Tribune

Réconciliation Rwanda - France : « Des réunions, ça ne suffit pas » dixit Paul Kagame

Espace membre

Pour le rapprochement entre Kigali et Paris, Paul Kagame le président rwandais veut plus que des rencontres comme celle qu’il y a eu entre lui et le ministre français des Affaires étrangères à Libreville. Il l’a fait savoir mardi au cours d’une conférence de presse, à Kigali. 

« Si les problèmes entre la France et le Rwanda pouvaient se résoudre par des réunions, cela serait déjà fait depuis longtemps. Mais il semble que des réunions, ça ne suffit pas » a déclaré le président rwandais. A son avis, il faut aller au-delà de ces rencontres. « Il faut une introspection de la part de certaines personnes, de leurs responsabilités, de l'honnêteté aussi dans la volonté de tourner la page » a-t-il suggéré. La réelle cause de la crispation entre son pays et la France, est à l’en croire, la non reconnaissance par la France, de ce qui a été ses responsabilités dans le génocide de 1994 ou la méconnaissance de ses vraies responsabilités.

« Nous, nous avons été dans ces réunions avec le simple objectif de tourner la page et d'aller de l'avant, mais cela ne se passe pas de cette manière quand les gens sont sur la défensive, dans le déni. Même s'ils pensent que leur responsabilité, c'est juste ça alors qu'ils devraient vraiment s'excuser » a indiqué le président Kagamé qui explique que « Quand quelqu'un voit sa responsabilité de manière différente que celle qu'elle est, alors il y a un problème ». Pour cela finit-il, « je le laisse à l'appréciation du public : qui a tort et qu'est-ce qui doit être fait? ».