La Nouvelle Tribune

Irak : les Etats-Unis envoient 250 soldats pour sécuriser leur ambassade

Espace membre

Après quelques jours d’hésitation et de réflexion, le président américain Barack Obama vient de prendre une première décision face à la préoccupante percée des Djihadistes en Irak. Il s’agit des Djihadistes sunnites de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). 

Ceux-ci ont, par une offensive fulgurante menée en début de semaine dernière, pris le contrôle de plusieurs localités du nord de l’Irak y compris Mossoul, la deuxième ville du pays. Jusqu’à hier, ils étaient à une centaine de kilomètres de Bagdad. Mais on apprend que ce mardi 17 juin, au matin, les combattants de l’EIIL ont attaqué une ville située à à 60 kilomètres de Bagdad.

La réaction concrète des Etats-Unis, qui ont pourtant quitté l’Irak seulement en fin 2011 après 8 ans d’invasion, était attendue. Eh bien, Barack Obama a décidé d’envoyer en Irak 250 soldats américains avec comme principale mission la protection de l’ambassade des Etats-Unis à Bagdad et son personnel au nombre de 5 500. Ces soldats, « équipés pour le combat, resteront en Irak tant que la situation sécuritaire rendra leur présence nécessaire », a martelé Barack Obama qui avait affirmé vendredi 13 juin dernier que les Etats-Unis n’enverrons pas de troupes américaines pour combattre en Irak mais préparaient des options pour soutenir les forces irakiennes. Sur cet aspect, on attend toujours de voir ce que fera concrètement Washington.