La Nouvelle Tribune

Mali : trois groupes armés renoncent à la guerre pour la paix avec Bamako

Espace membre

Trois groupes armés du nord du Mali à savoir le Mouvement arabe de l'Azawad (Maa), la Coordination pour le peuple de l'Azawad (Cpa) et la Coordination des Mouvements et fronts patriotiques de résistance (Cm-Fpr) veulent la paix avec Bamako. 

Après avoir signé à Alger, une « plateforme préliminaire » qui sera transmise au gouvernement malien, les responsables de ces groupes armés ont annoncé dimanche, qu’ils ont entamé des discussions avec Bamako pour une sortie définitive de crise dans le nord du pays. Cette nouvelle annonce ainsi un nouveau pas vers une réelle pacification du nord Mali récemment agité par des accrochages meurtriers entre rebelles et forces armées maliennes.

De nombreux observateurs ont salué cette marche vers la paix attendant que les dirigeants du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (Mnla) et du Haut Conseil pour l'unité de l'Azawad (Hcua), qui sont deux grosses cylindrées de la rébellion touareg adhèrent aussi à cette plateforme. Ces responsables sont aussi à Alger où se tiennent les pourparlers de même que le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop qui représente le gouvernement malien.

L’Union africaine par la voix de son Haut Représentant pour le Mali et le Sahel, Pierre Buyoya a félicité les mouvements amés qui ont renoncé à la guerre pour la paix. «Nous pensons que c’est une avancée vers le début des pourparlers inclusifs entre Maliens. Je félicite le gouvernement algérien pour le travail fait pour en arriver là » a-t-il dit.