La Nouvelle Tribune

Vol MH 370 : récompense de 5 millions de dollars pour toute information crédible fournie

Espace membre

08 mars-08 mai. Ce dimanche, cela fait exactement trois mois qu’a disparu le Boeing 777 du vol MH 370 de Malaysia Airlines. L’appareil qui ralliait Kuala Lumpur (Malaisie) à Pékin (Chine) a disparu avec à son bord 239 personnes de plusieurs nationalités. 

90 jours après, c’est toujours le mystère autour de ce drame. Aucun débris de l’appareil n’a été retrouvé. Et ce, malgré la mobilisation internationale et les gros moyens logistiques et technologiques déployés pour les recherches. Des chercheurs avaient conclu d’un crash de l’avion dans le sud de l’océan indien, loin du plan de vol indiqué. Plusieurs semaines de recherches des boites noires ou même de l’épave de l’appareil dans la zone indiqué ont été infructueuses. Fin mai, les enquêteurs ont annoncé que les restes du Boeing 777 du vol MH 370 n’était pas à l’endroit indiqué. Ils ont alors décidé de calculer à nouveau sa trajectoire.

On nous « cache quelque chose »

Estimant que les autorités leur cachent quelque chose, les familles des victimes ont décidé de s’impliquer à leur manière dans l’élucidation du mystère du vol MH370 de Malaysia Airlines. Elles ont donné dans un communiqué la nature de leur implication. En effet, Elles lancent une campagne de collecte de fonds. L’argent sera utilisé pour récompenser à 5 millions de dollars (3,7 millions d’euros) toute personne qui fournit des informations crédibles sur l’avion.

 Le projet est dénommé  «Reward MH 370 : The Search for the Truth», en français « Récompense MH 370: à la recherche de la vérité ». « Nous prenons les choses en main (…) il n’existe aucune preuve crédible que l’avion soit au sud de l’océan Indien, où les avions, les bateaux et un mini sous-marin (robot américain Bluefin-21, Ndlr) ont cherché en vain pendant des semaines », a indiqué à Usa Today, Sarah Bajc, une Américaine dont le partenaire fait partie des 239 personnes à bord de l’avion. « Nous sommes convaincus que quelque part, quelqu’un sait quelque chose, et nous espérons que cette récompense l’incitera à sortir de l’ombre », a ajouté le responsable du projet, Ethan Hunt.