La Nouvelle Tribune

Nigeria : des comités d'autodéfense veulent des armes pour combattre Boko Haram

Espace membre

Au Nigeria, les comités d'autodéfense, composés de civils, veulent aller en guerre contre Boko Haram. Après le désastre des incursions meurtrières de la secte islamiste qui a encore décimé des villages cette semaine, des groupes d’autodéfense se forment pour prendre leur destin en main, là où l’armée nigériane a prouvé son impuissance. 

« Nous n'avons que des bâtons, des couteaux et des flèches, et nous ne faisons pas le poids face aux soldats de Boko Haram qui ont des fusils d'assaut et même des blindés », a déclaré un des membres d’un groupe d’autodéfense qui réclament des armes aux autorités nigérianes. Alors que les villageois tombent dans des pièges de Boko haram et se font tuer massivement, les soldats nigérians selon les propos du combattant, ont déclaré qu’ils « ne peuvent pas aller là-bas ». « Ils nous ont dit qu'ils n'avaient pas reçu l'ordre de s'y rendre, donc nous nous chargeons de tout » ajoute-t-il.

Pour avoir déjà réussi l’exploit de chasser Boko Haram des grandes villes du nord-est, assure le combattant, les groupes d’autodéfenses feraient mieux s’ils étaient armés. Reste à savoir si les autorités seraient prêtes à prendre le risque de leur remettre des armes alors qu’ils n’ont reçu aucune formation et vu que le Nigéria avait connu des affrontements ethniques par le passé.