La Nouvelle Tribune

Nations Unies : utiliser plus de drones dans les missions de paix pour plus d’efficacité

Espace membre

L’Organisation des Nations Unies (Onu) a trouvé une nouvelle idée pour éviter de trop exposer ses Casques bleus déployés sur les terrains de conflits armés pour des missions de maintien de la paix. Selon Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de maintien de la paix, en 2013, 106 Casques bleus sont morts dans l’exercice de leur mission. 

Pour 2014, depuis le début de l’année, 36 ont perdu la vie sur les 116. 000 déployés dans divers foyers de tension. Pour éviter cela, il a estimé que pour ses missions de maintien de paix, l’Onu devrait davantage recourir aux moyens technologiques militaires modernes tels que les drones. Cela devrait permettre à l’organisation d’être plus efficace tout en épargnant la vie de ses soldats de la paix. L’expérience a déjà lieu au Congo Rdc. Elle pourrait s’étendre au Mali, en Centrafrique et au Soudan du Sud.

Selon lui, les drones peuvent, par exemple, remplacer les hommes pour surveiller un cessez-le-feu ou avertir un convoi humanitaire d’une « attaque imminente ». « Il est clair que nous ne pouvons pas continuer à travailler au XXIe siècle avec des outils datant du XXe siècle (…) Dans certains cas, la technologie rend moins nécessaire de déployer autant d’hommes sur le terrain et améliore les résultats », a indiqué M. Hervé Ladsous face à la presse à l’occasion de la Journée internationale des Casque bleus. Cette journée est célébrée chaque 29 mai depuis 2002.