La Nouvelle Tribune

Egypte : Hosni Moubarak condamné à 3 ans de prison pour corruption

Espace membre

En Egypte, le verdict est tombé dans certaines affaires dans lesquelles le clan Moubarak est cité. L’ex président déchu début 2011 par la révolution du Nil ou de la place Tahrir a été condamné à trois ans de prison pour détournement de fonds publics. 

Pour le même chef d’accusation, ses fils ont été condamnés à quatre ans de prison. Le président Hosni Moubarak et ses fils sont accusés depuis 2013 d’avoir détourné 125 millions de livres égyptiennes, soit 13, 5 millions, d’euros du budget du Palais présidentiel. Il faut dire que Moubarak est cité dans une autre affaire pour « complicité de meurtre. » Il s’agit des poursuites relatives à la mort des manifestants de la Place Tahrir, aux chaudes heures des protestations ayant conduit à son départ du pouvoir. Pour ce chef d’accusation, Moubarak avait été condamné à la prison à vie en juin 2012. Ce jugement rendu en première instance avait été cassé par la Cour de Cassation qui a ordonné que l’affaire soit à nouveau jugée.