La Nouvelle Tribune

Suisse : les populations rejettent le principe du salaire minimum

Espace membre

En Suisse, les électeurs étaient aux urnes ce dimanche 18 mai 2014. Par référendum, ils devaient se prononcer sur trois questions, à savoir l’instauration d’un salaire minimum, l’acquisition d’avions de combat suédois Gripen d’un montant de 2, 56 milliards d’euros au profit de leur armée et le renforcement de la loi réprimant la pédophilie.

L’idée d’instaurer dans le pays un salaire minimum est venue des syndicats des partis de gauche. Ce SMIC, 22 francs suisses l’heure, soit environ 18 euros, devrait être le plus élevé au monde. Seulement, la droite et les agriculteurs étaient opposés à ce principe, estimant qu’il est destructeur d’emplois. Et ce, dans un pays où le taux de chômage, 3,3%, est le plus faible au monde.

Il revenait aux populations de trancher. A peine 23% des électeurs ont voté pour l’instauration du SMIC. Signifiant donc un rejet du principe. Quant aux deux autres questions, les Suisses ont rejeté par 53, 4% l’achat de 22 avions de combat suédois. Et donné leur quitus, par 60%, au renforcement de la loi réprimant la pédophilie.