La Nouvelle Tribune

Recherche des lycéennes captives de Boko Haram : des experts américains au Nigéria

Espace membre

La mobilisation internationale se déploie déjà sur le terrain pour la recherche des lycéennes enlevées au nord du Nigéria par la secte islamiste Boko Haram. Des experts venus des Etats-Unis viennent de  fouler le sol nigérian où ils étaient très attendus pour aider à retrouver plus de deux cents jeunes filles enlevées par Boko Haram.

Leur arrivée avait été promise par le président américain Barack Obama qui a répondu favorablement à la demande d’aide du président nigérian Goodluck Jonathan.

L’espoir renaît

L’arrivée des  experts américains est fortement appréciée par les parents de lycéennes. Un des parents de deux des lycéennes enlevées par la secte Boko Haram a exprimé sa joie à l’arrivée des experts américains. « Maintenant nous sentons que le drame est vraiment pris au sérieux » a-t-il dit, plus clément envers le gouvernement dont il fustigeait l’impuissance.  

La France a aussi fait savoir qu’elle répondrait à la sollicitation du Nigéria pour aider à retrouver les filles. Dans le monde la mobilisation est grande. De nombreuses personnalités politiques et hommes d’affaires dont le grand milliardais Aliko Dangote se sont mobilisés pour contribuer à retrouver les lycéennes mineures que  le chef de Boko Haram menace de marier et de vendre en esclaves.