La Nouvelle Tribune

De retour au Sénégal : Abdoulaye Wade trouve que « le pays souffre à cause de la pauvreté, à cause du gaspillage »

Espace membre

Le Pape du Sopi, l’ancien président Sénégalais Abdoulaye Wade est enfin rentré dans son pays après 22 mois d’absence. Il a été accueilli par une foule de sympathisants qui n’ont pas voulu se faire compter l’évènement de ce retour qui a fait beaucoup de bruit jusqu’à la dernière minute.

Le très attendu ancien président qui, dit-on, est venu à la rescousse de son fils gardé au frais, a livré ses premiers constats sur la situation du pays après son départ. «Ce qui est le plus poignant, c’est d’être à l’étranger et de regarder le Sénégal souffrir ! … le pays souffre à cause de la pauvreté, à cause du gaspillage… J’ai vu les paysans souffrir »  constate l’ancien homme fort de Dakar.

Le « Sauveur » de retour

Le président Abdoulaye Wade  ne s’est pas contenté de dire son amertume. Il se place en sauveur du Sénégal, des pauvres pour qui il a de la compassion. « J’ai vu les paysans souffrir… Mais je vais vous montrer le droit chemin… de sorte à ce que ceux qui ont tout gâté ici, ne seront plus au pouvoir ! ». Il est aussi revenu sur les déboires de ses proches dont son fils avec Macky Sall. « Lorsqu’il a gagné la présidentielle, je l’ai immédiatement appelé pour le féliciter. Je lui ai proposé mon aide, je lui ai exprimé ma disponibilité à l’aider en cas de besoin. Il ne m’a jamais répondu. Mais peu après, il s’est mis à s’attaquer à mes proches : les ministres, les directeurs de cabinet, les chefs de cabinet… toutes les hautes personnalités de mon régime » a expliqué l’ancien chef d’Etat qui a la dent dure contre celui qui fût son ministre.

Règlement de compte

Toute la traque contre ses anciens disciples et son fils dont il parle comme un véritable adversaire capable d’arracher le pouvoir à Macky Sall en 2017, semble à ses dires, être minutieusement préparée. « Il (Macky Sall)  a fait une liste pour tenter de les mettre en prison. Il leur a d’abord interdit de sortir du territoire. Et par-dessus tout, ce régime a fini par emprisonner certaines personnalités. Aïda Ndiongue, Ndèye Khady Guèye… et Karim sont en prison» a rappelé Abdoulaye Wade.

Dans le  camp de son parti, le Pds qui a perdu en force, on retrouve dans le retour du vieux comme on l’appelle affectueusement au Sénégal,  de l’énergie. « Il va faire bouger encore son parti. Le Parti va encore renaître de ses cendres. On va gagner les locales avec Abdoulaye Wade. On va tout reconquérir, inch’allah. On va regagner toutes les communautés rurales et les communes qu’on avait perdues. On va reconquérir Dakar, Saint-Louis, etc. Partout, le Pds est toujours debout, est toujours fort. Avec ses alliés. Avec beaucoup de marabouts qui soutiennent le président de la République, car Abdoulaye Wade (est) de retour, et on va reconquérir le Sénégal. Enfin, enfin, le pape du Sopi est de retour au Sénégal. »S’est réjoui un militant du Pds au micro de la correspondante de Rfi à Dakar, Carine Frenk. Retour en politique du vieux Me Wade ? Affaire à suivre…