La Nouvelle Tribune

Ukraine : Kiev accusé par Moscou d’enfreindre « grossièrement » l’accord de Genève

Espace membre

Malgré l’accord de la semaine dernière entre les autorités de Kiev, l’Union européenne, les Etats-Unis et la Russie, ce n’est pas totalement la joie dans l’est de l’Ukraine. Hier dimanche 20 avril, à Slaviansk, dans l’est du pays, une fusillade est intervenue à un check point tenu par des séparatistes pro-russes.

Cette fusillade a fait plusieurs morts. Et Moscou n’a pas tardé à fustiger le manque de volonté des autorités de Kiev de contrôler les extrémistes, comme le stipule l’accord de Genève. Cet accord prévoit notamment le désarmement des groupes armés illégaux et l’évacuation des bâtiments occupés par ces derniers dans les villes ukrainiennes. « Non seulement, l’accord de Genève n’est pas respecté mais des mesures sont prises, notamment par ceux qui se sont emparés du pouvoir à Kiev, qui l’enfreignent grossièrement », a déclaré ce lundi 21 avril Sergueï Lavrov, ministre Russe des Affaires étrangères. Par ailleurs, le vice-président américain, Joe Biden est attendu à Kiev.