La Nouvelle Tribune

Maroc : Bouteflika réélu à cause de ses nombreuses réalisations, selon Mohammed VI

Espace membre

Abdelaziz Bouteflika réélu à 77 ans à la tête de son pays pour un quatrième mandat jouit du soutien de son voisin immédiat du Maroc.  Le monarque Mohammed VI a exprimé ses félicitations au président reconduit dans un message.

La réélection du président Bouteflika s’explique par ses nombreuses réalisations dans le pays et ses traits de pacifiste. « la réélection de Bouteflika est une reconnaissance de la part de votre peuple frère du bilan positif de votre Présidence riche en réalisations, et une considération des efforts continus que vous déployez pour la réalisation de la sécurité et la stabilité à travers tout le pays et la consécration des fondements de l’Etat algérien moderne, qui soit à la hauteur des aspirations et espoirs de ses fils » a dit le Roi du Maroc, selon Atlas Info.

Pour le monarque : « cette réélection reflète également la volonté pressante du peuple algérien d’aller de l’avant dans le processus de développement, de progrès, de prospérité et de réalisation des conditions d’une vie digne ».

Les non dits de Mohammed VI

Dans sa rhétorique, Mohamed VI a manqué de réalisme.  Il a martelé sa détermination à continuer d’œuvrer avec Bouteflika à consolider les relations entre les deux pays frères. Mais Mohamed VI semble faire fi de l’état de santé de son ami réélu qui ne s’est présenté publiquement durant la période électorale qu’au jour  du vote dans un fauteuil roulant. Le vigoureux Bouteflika dont parle le Roi, n’est plus. Il est affaibli par le poids de l’âge et la maladie. Et pour beaucoup d’observateur le président est assez diminué pour tenir efficacement les rênes du pays. Sa candidature est même perçue comme l’œuvre de ses thuriféraires qui profitent de sa popularité auprès des couches sociales pour avoir le contrôle du pays.

Les jeunes algériens désabusés ne rêvent que d’une chose, se rendre en occident pour échapper à la galère latente dans le pays. Ils n’espèrent plus en un homme qui fait tout pour se fossiliser au pouvoir.