La Nouvelle Tribune

Tunisie : le président Moncef Marzouki réduit son salaire de 2/3

Espace membre

De 30 000 dinars, à peu près 14.000 euros, le salaire brut du président tunisien passe à 10 000 dinars près de 4 500 euros. Il a lui-même annoncé la décision de réduire son salaire de deux tiers ce vendredi. Et ce n’est pas tout.

Le président Moncef Marzouki a aussi promis une réduction des dépenses de la présidence. Moncef Marzouki a décidé de procéder ainsi, parce que les finances publiques sont au rouge. « L'Etat doit être un modèle » a déclaré le chef de l’Etat tunisien selon l’agence Tap qui rapporte que le président appelle « toutes les parties à faire preuve de labeur et de sacrifice ».

Kenya : Kenyatta annonce une baisse de son salaire et des dépenses publiques

Cette mesure permettra aux « catégories pauvres et moyennes de ne pas assumer la plus grande part de cet effort » a-t-il dit. Mais pour certains le président doit encore faire davantage. Pour Selim Ben Abdelsalem, député de l'opposition, 4 500 euro reste un salaire considérable comparé au salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) qui est de 320 dinars, soit 150 euros. L'annonce de ce geste qui coïncide avec la période électorale est pour ce député inappropriée et relève d’une propagande.