La Nouvelle Tribune

Algérie : sans surprise, Bouteflika déclaré vainqueur, Benfils conteste

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Les résultats des élections présidentielles en Algérie sont tombés. Sans grande surprise, Abdelaziz Bouteflika a été déclaré vainqueur avec le score écrasant de 81,53% des voix. L'opposition menée par Ali Benfils arrivé deuxième avec 12,18 % conteste les résultats.

Le taux de participation a ses élections était de l'ordre de 51,7%. Agé de 77 ans, et bien que malade, accident vasculaire cérébral, Abdelaziz Bouteflika était le favori d'après les observateurs dans le pays. Pour sa part, son principal challenger a déclaré ne pas reconnaître les résultats, car, pour lui, « le reconnaître, c'est se rendre complice de la fraude ». Il affirme même que d'après son décompte il aurait remporté les élections avec 64% des voix.