La Nouvelle Tribune

Remaniement et mauvaises relations entre le fils du président malien, Karim Keïta et l’ex-premier ministre : les clarifications officielles

Espace membre

Le porte-parole du président IBK, Mahamadou Camara a apporté des clarifications au sujet des motifs du remaniement qui a permis la désignation du nouveau Premier ministre malien Moussa Mara. Contrairement à ce qui se dit dans les rues à Bamako, le porte-parole du président IBK, Mahamadou Camara  a indiqué que le départ de l’ex-patron du gouvernement, Oumar Tatam Ly n’est pas en lien avec  les mauvaises relations que l’ancien Premier ministre entretenait avec le fils du président, Karim Keïta, récemment élu député. 

« Le président a estimé qu’il fallait actionner une nouvelle phase de son mandat. Une phase post-législative avec un nouveau gouvernement pour amplifier l’action qui a été menée et aller plus vite » a déclaré le porte-parole, qui précise qu’«il s’agit simplement d’ajuster le gouvernement par rapport aux enjeux du moment. Cette prérogative est exclusive au chef de l’État, il a décidé de le changer maintenant. »