La Nouvelle Tribune

En visite en Algérie : John Kerry accusé de soutenir Bouteflika en campagne pour une 4ème mandature

Espace membre

La visite effectuée en Algérie ce jeudi par le secrétaire d'Etat américain John Kerry  est plus un soutien tacite au président Abdelaziz Bouteflika plutôt qu’une visite de travail. C’est ce que disent les journaux algériens qui ne voient pas d’un bon œil cette visite de John Kerry intervenue au moment où le vieux président algérien est en pleine campagne électorale pour s’offrir un 4ème mandat à la tête du pays malgré son état de santé fragile.

Au programme de cette visite, ‘’ la lutte antiterroriste’’.   Mais le hasard qui a fait coïncider le calendrier de cette visite avec la campagne électorale ne joue pas en faveur de cette thèse. Le  secrétaire d'Etat américain a enflé la polémique en se prononçant sur l’organisation de l’élection qui se tient le 17 avril prochain. « Nous attendons des élections transparentes et conformes aux standards internationaux » a déclaré John Kerry  au cours  d'une conférence de presse conjointe avec son homologue Ramtane Lamamra. Il a ensuite affirmé que "Les Etats-Unis travailleront avec le président que le peuple algérien choisira, pour dessiner l'avenir que l'Algérie et ses voisins méritent ».

Selon les explications données au sujet de la visite de John Kerry, c’est une  visite initialement prévue fin 2013 que le chef de la diplomatie américaine a dû reporter pour se rendre à Genève dans le cadre des négociations sur le nucléaire iranien.