La Nouvelle Tribune

Le président Jacob Zuma boycotte à nouveau le sommet UE - Afrique

Espace membre

D'après un communiqué officiel, le président sud-africain Jacob Zuma ne se rendra pas, une fois de plus, au sommet prévu entre l'Union européenne et l'Afrique. Axé autour du thème « Investir dans les personnes pour la prospérité et pour la paix » ce sommet sera organisé à Bruxelles du 2 au 3 avril 2014. Il devrait réunir plusieurs pays européens avec la présence effective de 65 chefs d'états, voire de gouvernements.

D'après certaines indiscrétions, le pays de Mandela s'opposerait à la présence effective d'une délégation Marocaine qui n'est, rappelons-le, pas membre de l'Union Africaine et d'une délégation egyptienne dont le pays est suspendu depuis la chute du régime Morsi.

 Depuis quelques années, l'Afrique du Sud qui fait partie des BRICS, (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud - ces pays considérés comme émergents- ), n'hésite pas à s'opposer à des décisions des instances occidentales et mondiales, affichant sans ambiguité son hostilité aux programmes et actions mises en place. C'était le cas, lors de la décision de soutien apportée à Alassane Ouattara en Côte d'Ivoire lors de la crise l'ayant opposé à l'ex-président Laurent Gbagbo actuellement détenu à la CPI. Ce fut également le cas, lors de l'intervention de l'Otan en Libye. Intervention qui a complètement réduit le pays et son unité en cendres.