La Nouvelle Tribune

Pour sa première comparution à la CPI : Charles Blé Goudé dit avoir été sequestré par le régime Ouattara

Espace membre

C’est au 5ème jour de son arrivée à la Cour pénale internationale, ce jeudi que Charles Blé Goudé a comparu devant le tribunal de la juridiction internationale. C’est avec un air assez décontracté et rassuré que l’ancien leader des jeunes patriotes de la Côte d’Ivoire s’est présenté devant les juges de la Cpi pour sa première fois.

« Je suis heureux d’être là pour que la vérité soit sue » a-t-il déclaré selon le reporter de Rfi présent sur les lieux. Et pour cette première devant les juges de la Cpi, le général de la rue fidèle à son mentor Laurent Gbagbo qu’il a rejoint là-bas, n’a pas fait de cadeau au pouvoir en place actuellement en Côte d’Ivoire qui l’y a envoyé. Il a dénoncé les mauvaises conditions de sa détention pendant plus d’un an après qu’il ait été arrêté au Ghana.

« Pendant quatorze mois j’ai été séquestré, je n’ai vu personne et personne n’a pu me rencontrer », s’est-il plaint. Charles Blé Goudé est confiant « Si je suis jugé pour ce que j’ai fait, je serai libéré ». Il est accusé de complicité dans l’instigation des crimes contre l’humanité commis pendant la crise électorale de 2010-2011. La date d’audience de confirmation des charges qui pèsent sur lui est fixée au 18 août prochain et son avocat Nick Kaufman a fait savoir qu’il déposera une demande pour sa mise en liberté provisoire.