La Nouvelle Tribune

Burkina Faso : la Ligue des consommateurs dénonce l'arnaque totale des opérateurs GSM

Espace membre

Les opérateurs Gsm sont désormais dans le viseur des consommateurs au Burkina-Faso. La ligue burkinabaise des consommateurs du Kadiogo est sortie de son silence pour dénoncer les actes d’escroqueries dont ils sont victimes quotidiennement de la part des opérateurs de téléphonie mobile.

La Ligue des consommateurs du Burkina (LCB), section du Kadiogo a étalé les pratiques d’escroqueries au cours d’un point de presse qu’elle a organisé dans la capitale à Ouagadougou.

Selon la Lcb il y a ‘’arnaque totale’’ au niveau des opérateurs de téléphonie mobile du Burkina Faso. Les opérateurs de Gsm opèrent sans un contrat clair, connu des consommateurs et il est difficile pour le consommateur de savoir à combien ses communications sont réellement facturées. La Lcb recommande qu’il ait plus de transparence dans la facturation des clients et que la qualité du service soit améliorée.

Comme au Bénin

Au Bénin, malgré le marketing agressif que font les opérateurs de téléphonie mobile, les consommateurs ne sont pas satisfaits. Entre les qualités des produits ventés dans les spots publicitaires et la réalité, l’écart est large. Les services de connexion internet offerts aux consommateurs ne sont pas à la hauteur des attentes des clients qui se plaignent régulièrement de la qualité de la connexion qui se dégradent au fur et à mesure qu’on s’éloigne des centres villes.

Au Burkina la Lcb menace de décréter une journée de boycott des télécommunications en guise de protestation si rien n’est fait et si les voies de recours sont épuisées. Une menace que les trois opérateurs Gsm,  Telmob, Airtel et Télécel qui gèrent le marché burkinabè doivent prendre au sérieux puisque selon certaines indiscrétions une plainte serait en train d’être parachevée.