La Nouvelle Tribune

Crise du nord Mali : diplomatie offensive du MNLA à Moscou

Espace membre

Après le président malien Ibrahim Boubakar Keïta (IBK), Moscou a reçu le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) en fin de semaine. Sur les traces du président malien, une délégation du Mnla dirigée par le chef politique du mouvement, Bilal Ag Acherif s’est rendue à Moscou pour faire entendre son son de cloche à Moscou.

L’objectif de cette rencontre avec les autorités russes est de parvenir à leur prouver leur bonne fois dans le règlement définitif du dossier du Nord-Mali. Moscou est un soutien du Président Malien qui s’y était rendu avant son élection, un an auparavant. Même si actuellement l’Afrique n’est plus la priorité de la Russie, Moscou pèse gros au conseil de sécurité de l’Onu. L'opération Serval dirigée par la France avait requis l’approbation de la Russie qui n’a pas regretté son acte. Elle a même félicité Paris pour avoir bien mené l’opération conformément aux closes de départ. Sur le dossier malien, Moscou a clairement notifié son attachement à l'intégrité territoriale du Mali. Elle a aussi indiqué qu’elle tient à l'application des accords de Ouagadougou