La Nouvelle Tribune

Banque Africaine de Développement : le Luxembourg bientôt 26ème membre non régional

Espace membre

La commission des finances et du budget de la chambre des députés luxembourgeois a voté, le 4 mars, un rapport relatif au projet de loi prévoyant l’adhésion du Luxembourg à la Bad et au Fonds Africain de Développement (Fad). Ce qui fera du Luxembourg, le 26ème membre non régional de la Banque Africaine de Développement (Bad).

En effet, ce projet d’adhésion, déposé à la chambre des députés en juin 2013, est en fait né d’une volonté de l’ancien Ministre des Finances, M. Luc Frieden, qui voyait en l’Afrique un potentiel économique important à moyen et à long termes pour le Luxembourg. «L’aide publique au développement luxembourgeoise pourra ainsi contribuer au financement d’une assistance technique en amont d’un projet de développement pris en charge par la Bad ou financer une assistance technique accompagnant la mise en œuvre d’un projet soutenu par la banque», a précisé la députée luxembourgeoise Viviane Loschetter, auteur du rapport voté le 04 mars dernier. Selon le rapport, les montants versés au cours des huit prochaines années à la Bad ne seront pas des aides supplémentaires, mais feront partie de l’aide publique annuelle au développement. Dans le même rapport, il est mentionné que la souscription initiale au Fonds africain de développement s’établira à 19,7 millions d’euros. Quant à l’adhésion à la Bad, le projet de loi prévoit un montant de 9,2 millions d’euros sur un total de 152 millions d’euros de capital souscrit.