La Nouvelle Tribune

Affaire Bettencourt : les agendas de Sarkozy resteront avec la justice

Espace membre

Comme annoncé, la Cour de cassation de France s'est prononcée ce mardi en début d'après-midi sur la saisie par la Justice des agendas de l'ancien président Nicolas Sarkozy. Il s'agit d'un pourvoi formulé par Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt. Dans cette affaire d'ailleurs, le président Sarkozy a bénéficié d'un non-lieu.

Il avait donc saisi la Cour de Cassation pour que soit cassé l'arrêt validant la saisie de ses agendas. Eh bien. L'ex chef d'Etat, qui se trouve dans un tourbillon judicaire, vient d'essuyer un autre revers. La Cour de Cassation a rejeté son pourvoi. En prenant cette décision, la Cour prend le contre-pied de son avocat général, Claude Mathon et de celui de Sarkozy, Me Patrice Spinosi. Ces agendas qui comportent les écrits de Sarkozy sur la période 2007-2011 pourraient être utilisés pour d'autres affaires dans lesquelles il est impliqué. On pense notamment à son arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais et aux accusations de financement de sa campagne de 2007 par la Lybie.