La Nouvelle Tribune

Burundi : des dizaines de morts dans des intempéries

Espace membre

Bujumbura, la capitale burundaise est endeuillée par des pluies torrentielles qui se sont abattues sur la ville dans la nuit de dimanche à ce lundi. Plus de 60 personnes ont trouvé la mort dans les crues nocturnes qui ont surpris les Burundais, a déclaré Alexis Manirakiza, porte-parole de la croix-rouge burundaise.

Plusieurs corps d’enfants ont été dénombrés parmi les morts, selon Alexis Manirakiza. Le ministre burundais de la sécurité publique a annoncé que «La pluie qui s'est abattue cette nuit sur la capitale et ses environs a causé une véritable catastrophe naturelle ». Les crues constituées de coulées d'eau et de boue venues des collines environnantes ont provoqué l’effondrement de plus de 400 maisons dans la capitale et ses banlieues où les habitations sont en matériaux précaires.

Les axes routiers ont été coupés. L’axe principal qui relie Bujumbura à la Rdc a été coupé à la hauteur d’un pont qui s’est effondré. Et un autre reliant la capitale burundaise au Rwanda voisin a été coupé sur une dizaine de kilomètre environ. Une situation assez catastrophique et périlleuse pour l’économie du pays qui tire une partie de ses ressources du trafic sur ces axes commerciaux. Selon le ministre de la Sécurité publique le gouvernement viendra au secours des victimes avec des vivres et des enveloppes pour les frais d'enterrement et de relogement. Le Maire de Bujumbura Saïdi Juma, a face à l’ampleur des dégâts, appelé "à la solidarité nationale et internationale".