La Nouvelle Tribune

Prix Nobel de la Paix : du soutien brésilien à Edward Snowden

Espace membre

Après un professeur de sociologie suédois, deux hautes personnalités politiques norvégiennes, un parlementaire islandais et un groupe du parlement européen, c'est le tour d'un sénateur brésilien de proposer l'ancien informaticien de la Nsa, Edward Snowden, pour le prix Nobel de la paix 2014.

Il s'agit de Vanessa Grazziotin, sénateur de l'Etat d'Amazonas, président de la commission sénatoriale d'enquête mise sur pied pour faire la lumière sur les opérations d'espionnage de citoyens, personnalités politiques et du monde des affaires du Brésil par l'agence de sécurité américaine. Selon Vanessa Grazziotin, les actions de Snowden ont contribué à un avenir plus stable et plus paisible. Car, en révélant la mise (illégale) sous surveillance de citoyens à travers le monde, " Snowden a restauré le principe fondamentale de la transparence en démocratie. "

Il faut rappeler que c'est à Snowden que l'on doit la réforme -cosmétique- du programme de surveillance de la Nsa annoncée il y a peu par Barack Obama. C'est, en effet, sur la base des documents divulgués par cet ancien consultant, aujourd'hui réfugié en Russie, que les medias ont fait des révélations fracassante sur ledit programme de surveillance.

Etats-Unis : ce qu’Obama a dit sur la réforme du programme de surveillance de la Nsa