La Nouvelle Tribune

Génocide rwandais : Pascal Simbikangwa jugé en France

Espace membre

Le génocide rwandais continue de faire parler de lui. Près de deux décennies après les massacres, Pascal Simbikangwa, un ancien militaire de 54 va devenir le premier rwandais jugé en France pour complicité présumée ce mardi 4 février 2014.

Premier d'une vingtaine programmée, ce procès sera filmé et comptera parmi les parties civiles des ONG, les victimes n'ayant pas pu être identifiées formellement comme le rapporte RFI. Mais ce procès est aussi considéré par les observateurs comme l'aboutissement du processus de réconciliation entre le Rwanda et la France accusée non seulement de laxisme durant le génocide, mais aussi d'avoir accueilli en toute sérénité les génocidaires qui ont fui le pays suite à la prise du pouvoir de l'actuel président Paul Kagamé. L'accusé était un proche du président Habyarimana. Bien qu'handicapé, il est accusé d'avoir donné des ordres et distribué des armes à une partie de ceux qui ont assassiné les tutsis.