La Nouvelle Tribune

Rwanda : Les Nations unies ne sont pas le réservoir de la vérité

Espace membre

Un deuxième rapport d’experts de l’Onu accuse le Rwanda de soutien au groupe rebelle congolais M23. Kigali n’est pas d’avis et s’est violemment attaqué aux Nations-Unies ce jeudi 30 janvier 2014. "Les Nations unies ne sont pas le réservoir de la vérité" a critiqué Louise Mishikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères.

Elle juge le rapport de l’Onu de "politique". Selon elle, il n’y a pas de différence entre ce rapport et le précédent. «Ce rapport des experts des Nations unies, c'est le même depuis deux-trois ans. C'est un rapport qui n'est pas professionnel, c'est un rapport à caractère politique qui manque d'évidences, qui manque de précision » alarme le chef de la diplomatie rwandaise. Les experts affirment avoir suffisamment d'informations indéniables qui mettent à nu les relations entres les autorités rwandaises et les anciens chefs du M23 sous sanctions de l’Onu. «Des dirigeants du M23 se déplacent librement en Ouganda et le M23 continue de recruter au Rwanda » ont confirmé les experts dans ce rapport annuel présenté au Conseil de sécurité. Le M23 complètement affaibli par l'armée congolaise et la force de la Monusco, dit n’être plus dans la logique de l’affrontement.