La Nouvelle Tribune

Bénin : des députés interpellent le gouvernement sur l’asile de Michel Djotodia

Espace membre

Bien que la situation de crise et de guerre en République Centrafricaine reste inquiétante son ancien président, Michel Djotodia qui a démissionné, s’est retrouvé tranquillement au Bénin afin d’y passer probablement le restant de ses jours.

Inquiétés par cette situation, des députés ont déposé sur la table du président de l’Assemblée nationale, deux questions d’actualité portant sur l’asile en terre béninoise de l’ex président de la transition centrafricaine. Les parlementaires béninois se préoccupent de la situation qui prévaut dans ce pays ami au Bénin et s’interrogent sur les circonstances de l’arrivée au Bénin de l’ex-putschiste. Sans oublier des préoccupations liées à sa sécurité. Ces deux questions d’actualité sont toujours dans les tiroirs du président de l’Assemblée nationale, le professeur Mathurin Nago. Pourtant, elles doivent être étudiées très rapidement compte tenu de la particularité des sujets qu’elles abordent. « Nous en avons fait part au gouvernement. Nous avons cru devoir nous rassurer que ces deux questions pourront rapidement recevoir de réponses. Mais des défauts ne nous ont pas permis de l’appeler rapidement. Je voudrais quand même vous en informer. Mais à la toute prochaine séance plénière, nous allons les aborder », a rassuré ce jeudi 23 janvier en plénière, le président Mathurin Nago. C’est dire que des heures chaudes attendent le gouvernement béninois et en l’occurrence le ministre de l’intérieur pour avoir accepté d’héberger cet ex-putschiste. Rappelons que le tombeur de François Bozizé est exilé au Bénin depuis le samedi 11 janvier dernier. Il loge dans une modeste villa blanche (vue de l’extérieur) à Abomey-Calavi, une ville périphérique de Cotonou. Quelques jours après son arrivée au Bénin, notre équipe de reportage l’avait d’ailleurs surpris sur son chantier de construction dans la même localité.