La Nouvelle Tribune

Burkina Faso : manifestations ce samedi contre la révision de la Constitution

Espace membre

Au pays des hommes intègres, l’opposition n’a pas encore dit son dernier mot, en ce qui concerne la volonté du président Blaise Compaoré de réviser l’article 37 de la Constitution. Un article qui limite à deux consécutifs, le nombre de mandats présidentiels.

Pour exprimer une fois de plus sa désapprobation face à un tel projet, elle organise ce samedi 18 janvier 2014, à Ouagadougou, une marche de protestation. Outre la volonté de contester la modification de l’article 37 de la Constitution, cette marche sera également, pour l’opposition, une occasion de dire non à la mise en place d’un Sénat et à la politique du gouvernement. Cette marche programmée depuis plusieurs jours pourrait recevoir le soutien des derniers dissidents du parti au pouvoir.

Burkina Faso : plusieurs personnalités lâchent Blaise Compaoré

Ces barons du CDP, de Blaise Compaoré, qui ont officiellement lâché leur leader il y a quelques jours, notamment Salif Diallo, Roch Christian Kaboré, et Simon Compaoré, ont déjà annoncé qu’ils rejoignent le rang de ceux qui contestent les actions du pouvoir. La journée de demain risque donc d’être l’une des plus mouvementées à Ouagadougou, ces derniers mois.