La Nouvelle Tribune

Burkina Faso : les sankaratistes se dressent contre la modification de l’article 37 de la constitution

Espace membre

En congrès ordinaire ce week-end à Ouagadougou, l’Union pour la renaissance-Parti sankaratiste (Unir-PS), a décidé de se dresser, par tous les moyens, contre l’organisation d’un référendum qui vise à modifier l’article 37 de la constitution, qui limite le nombre de mandats présidentiels.

C’était également une occasion pour les militants de renouveler le secrétariat exécutif national du parti. « Les congressistes ont été clairs, nous nous battrons avec toute notre énergie pour barrer la route, en tout cas au tripatouillage de la Constitution. Et Blaise Compaoré ne pourra pas se représenter en 2015», a fait savoir le président de l’Unir-PS, Me Bénéwendé Stanislas Sankara. Le « boycott actif » est l’arme choisie par le Parti pour s’opposer à la tenue d’un référendum pour modifier l’article 37 de la Constitution. « En tout cas, il n’y aura pas de référendum pour modifier la Constitution avec l’Unir-PS », a-t-il rassuré.

Ce premier congrès ordinaire de l’Unir-PS a également consacré le renouvellement des membres du bureau exécutif national, avec le maintien à sa tête de Me Bénéwendé Stanislas Sankara.