La Nouvelle Tribune

Afrique du Sud : La plus puissante formation syndicale tourne le dos à l’ANC

Espace membre

Le principal syndicat sud-africain ne soutient plus l’ANC ni aucun autre parti pour les élections générales d’avril 2015. Le Numsa, puisque c’est de lui qu’il est question, l’a fait savoir a travers son chef Irvin Jim.

Un coup dur pour le parti au pouvoir quand on sait que l’organisation syndicale compte en son sein près de 300.000 travailleurs. Cette décision n’est pas sans conséquence pour le parti de Nelson Mandéla. Elle annonce le déclin de l’imperturbable alliance de trois forces sociopolitiques, notamment : l’ANC, les syndicats et le parti communiste, qui détient les rênes du pays depuis 1994. Le Numsa, à en croire son leader, va étudier la possibilité de créer un mouvement socialiste qui constituera désormais une organisation politique de la classe ouvrière. Il faut noter que le puissant syndicat sud-africain est devenu depuis plusieurs mois très critique envers le parti au pouvoir, l’ANC. Le président Jacob Zuma est le plus visé par ces critiques. Les sud-africains ne comprennent pas que leur chef d’Etat soit trempé dans des affaires de corruption, pendant que l’allure du taux de chômage est exponentielle.