La Nouvelle Tribune

Sénégal : Abdoulaye Wade certain de la libération de son fils

Espace membre

« La politique est la force en Afrique. Mais la justice sera dite et un jour, il sera déclaré innocent ». Me Abdoulaye Wade, l’ancien président sénégalais a tenu ses propos rassurants au sujet des démêlés que son fils Karim a actuellement avec la justice de son pays.

C’était à l’occasion d’une visite qu’il a eue en Côte d’Ivoire mardi dernier dans le cadre du deuxième congrès ordinaire de la Fédération africaine des associations et unions de jeunes avocats (Fa-Uja) qui a eu pour thème : "Le jeune avocat au service du développement de l’Afrique". A cette occasion, Me Abdoulaye Wade s’est exprimé sur la situation de son fils détenu à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, à Dakar dans le cadre de son procès pour détournement et enrichissement illicite. Le crime de son fils, ironise Me Wade, est «d’être le fils d’un ancien président de la République.» s’adressant baux avocats présents à ce congrès et par ricochet à ceux qui ont la charge de défendre des hommes politiques sénégalais comme son fils, il a déclaré : « L’avocat doit défendre le droit, la liberté, la justice même au péril de sa vie. Ne vous laissez pas intimider ».