La Nouvelle Tribune

Centrafrique : Des hommes armés suspendent les activités du Pam

Espace membre

Les 45.000 déplacés du gigantesque camp de déplacés de l'aéroport de Bangui n’ont pu avoir de vivres ce samedi. La distribution des vivres a été arrêtée sous la menace d'hommes armés de machettes.

Encerclés dès leur arrivée par des individus pour la plupart armés de machettes, les humanitaires du Programme alimentaire mondial et de l'Ong Cooperazione internacionale n’ont pu poursuivre la distribution d'huile, de riz et de petits pois aux déplacés de ce camp qui avoisinent les 45.000.

AafriafrLes brigands armés ont inspiré la peur aux humanitaires qui disent craindre la survenue d’exactions pendant la distribution de vivres. "Nous avons peur que des gens soient assassinés pendant la distribution" a déclaré Guy Adoua, directeur adjoint du PAM Centrafrique aux hommes des médias. Selon Adoua, ils ont été entourés par des jeunes organisés et très nombreux. Et c’est surtout le déferlement de ces jeunes qui les a inquiété et poussé à suspendre l’opération de distribution d’aliments aux déplacés visiblement malmenés par la faim.