La Nouvelle Tribune

Guinée Conakry : la criminalité prend des proportions inquiétantes

Espace membre

En Guinée, le taux de criminalité a connu une hausse en cette fin d’année 2013. De source policière, plus d’une vingtaine d’attaques à mains armées dont certaines sanglantes, ont été enregistrées. Le bilan de la criminalité noté en quelques mois, au cours de l’année 2013, en Guinée Conakry n’est pas élogieux.

Des commerces vidés de leurs contenus ; des taxis interurbains braqués ; des mères de famille violées avant d’être étranglées ; un promoteur hôtelier blessé par balle ; des cadres de l’administration publique, dont deux hauts responsables de la police, assassinés ; et la liste n’est pas exhaustive. Voilà à quoi ressemble un peu la situation sécuritaire en ces derniers mois de cette année, dans le pays de Sékou Touré. Une situation qui ne réjouit pas le ministre guinéen de la sécurité, Madifing Diané, qui a essayé de remettre de l’ordre dans son secteur. Il y est surtout allé d’un ton ferme pour exiger de ses hommes la tolérance zéro contre la criminalité. « La criminalité a refait surface dans la ville de Conakry et à l’intérieur du pays. Et je n’accepterai pas le laxisme dans la lutte contre cette criminalité », a-t-il fait déclaré.