La Nouvelle Tribune

Résidence privée à Polémique : Zuma devra rembourser

Espace membre

Le gaspillage de deniers publics pourrait rattraper le président sud-africain Jacob Zuma. Le rapport “Opulence à grande échelle” publiés par  le Mail & Guardian révèle que le président sud-africain, a usé, plus qu’il n’en fallait, de ressources financières de l’Etat pour la rénovation de sa propriété privée située à Nkandla, dans l’ouest du pays.

Et selon un rapport du bureau du médiateur de la République chargé des affaires de corruption en Afrique du Sud, il est probable que le président Jacob Zuma procède au remboursement partiel des dépenses effectuées d’une valeur estimée à plus de 200 millions de rands soit 14,5 millions d'euros. Une somme que Thuli Madonsela, la médiatrice de la République juge exagérée.

Les frais de rénovation du domicile privé du chef de l’Etat, Zuma, selon les rapprochements faits dépassent ceux des anciens chefs d’Etat sud africains.  Tout calcul fait l’on se rend compte que les travaux de rénovation pour la résidence de Jacob Zuma coûtent six fois plus cher que les dépenses effectuées pour la rénovation de celle de Nelson Mandela qui n’avait coûté que 32 millions de rands.