La Nouvelle Tribune

CPI : Uhuru Kenyatta devra finalement assister à son procès à la Haye

Espace membre

La Cour pénale internationale (CPI) est revenue ce mardi, sur une décision qu’elle avait prise le 18 octobre 2013. On se rappelle que dans cette décision, la CPI avait fait savoir que le chef de l’Etat kényan, Uhuru Kenyatta, n’était pas tenu d’assister à l’ensemble de son procès à la Haye.

Ce qui ne sera plus le cas désormais. « Le président kényan Uhuru Kenyatta devra être présent à son procès pour crimes contre l'humanité sauf exceptions qui seront examinées au cas par cas », telle est la nouvelle position de la CPI par rapport au procès du numéro un kényan, qui s’ouvre le 05 février prochain. En faisant volte-face ce mardi 26 novembre, la justice internationale a expliqué que c’était dans l’optique de se ranger dans la droite ligne de l’une de ses récentes décisions, rendue par rapport au procès contre le vice-président kényan, William Ruto, toujours dans la même affaire. Les deux hommes, Uhuru Kenyatta et William Ruto, sont accusés de crime contre l’humanité. Il leurs est reproché d’avoir été à la base des violences postélectorales déclenchées par les contestations issues de la présidentielle de 2007. Des violences, qui ont fait plus de 1. 100 morts et des centaines de milliers de déplacés.