La Nouvelle Tribune

Nigéria : Francis Collomp, un otage français de 64 ans libre

Espace membre

Otage français enlevé le 19 décembre 2012 dans l'Etat de Katsina, Francis Collomp, s'est échappé d'après les dernières informations. C'est le président français, François Hollande qui a annoncé officiellement cette bonne nouvelle.

Hollande a aussitôt exprimé sa gratitude aux autorités nigérianes grâce à qui cette action décisive a été possible et a investi le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius de la mission d'accueillir l'heureux sexagénaire. Francis Collomp, avait été enlevé dans la résidence de la structure de technologie éolienne et de distribution d'eau potable pour qui il travaillait en tant qu'ingénieur à Rimi situé dans l'Etat du Katsina dans la partie septentrionale du Nigeria. Il est un grand chanceux. C'est au cours d'une opération militaire de l'armée nigériane que Francis Collomp s'est échappé des mains de ses ravisseurs. Il a été fait otage par Ansaru, le mouvement dissident du groupe Boko Haram. Le mouvement reprochait au gouvernement français, son intervention au Mali, la loi contre le port du intégral voté en 2011, et «l'hostilité» des Français à l'islam et aux musulmans. Il y a de cela deux mois, les kidnappeurs ont diffusé une vidéo de Francis Collomp qui invitait les autorités françaises et nigérianes à dialoguer avec Ansaru pour sa libération.