La Nouvelle Tribune

RD Congo : Sultani Makenga et 1600 rebelles du M23 détenus en Ouganda

Espace membre

Sultani Makenga, le chef militaire du M23, serait détenu depuis près de trois jours par l’armée ougandaise. L’annonce a été faite ce jeudi 07 novembre, au micro de RFI, par le porte-parole du gouvernement Ougandais, Ofwono Opondo. « Jusqu'à présent, nous avons reçu à peu près 1600 commandants et combattants du M23 qui ont traversé la frontière depuis 3 semaines en groupes de dix, vingt ou trente, y compris leur commandant, le général Sultani Makenga.

Tous sont maintenant détenus par l'armée ougandaise dans le secteur de Kosoro, et nous espérons bientôt les installer dans un camp de transit où nous pourrons les protéger et prendre soin d'eux», a affirmé le porte-parole du gouvernement ougandais. Le chef militaire du M23 se serait rendu depuis près de trois jours, avec sa garde rapprochée, a laissé entendre la même source. Un peu plus tôt dans la journée, l’armée ougandaise, à travers son porte-parole, le Lieutenant colonel Paddy Ankunda, avait déjà déclaré que plus de 1500 rebelles du M23 se sont rendus et sont désormais détenus, près de la frontière ougandaise commune avec la République Démocratique du Congo (RDC). Mais il a précisé ne pas avoir la confirmation de ce que Sultani makenga se trouvait dans le lot. Il faut signaler que ces hommes du M23, en conflit avec l’armée régulière congolaise depuis plusieurs mois, ont préféré se rendre suite au communiqué publié ce mardi 5 novembre par le mouvement rebelle du M23. Communiqué dans lequel il annonçait la fin de sa lutte armée.