La Nouvelle Tribune

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux journalistes de Rfi assassinés au Mali

Espace membre

Malheureusement. Ce samedi 02 novembre restera une journée tristement spéciale pour Rfi (Radio France Internationale), pour tous les journalistes au monde.  

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux voix qui ne sont plus à présenter aux accros de Rfi Afrique ont été assassinés ce samedi à quinze kilomètres à l’Est de Kidal, au nord du Mali. Ils étaient à Kidal « dans le cadre d’une opération spéciale de délocalisation des émissions de RFI prévues le 7 novembre à Bamako et pour laquelle toutes les précautions en matière de sécurité avaient été prises », a indiqué dans un communiqué la direction de Rfi. Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été enlevés à 13 H 00 TU ce samedi par quatre ravisseurs alors qu’ils sortaient du domicile d’Ambeiry Ag Ghissa, un membre du Mnla, qu’ils venaient d’interviewer dans le cadre de l’émission spéciale. Selon le porte-parole de l’Armée Française, aucun contact physique ni visuel n’a été établi avec les ravisseurs des deux reporters avant qu’on les trouve assassinés quelques heures plus tard. Par cet acte, les ravisseurs des reporters ont pris tout le monde de court. Il y a seulement quelques jours, quatre autres citoyens français enlevés au Niger avaient été libérés par leurs ravisseurs après trois ans de captivité. Personne ne s’attendait à ce que ce geste d’humanité soit de sitôt suivi d’assassinat de ressortissants français dans cette zone où la France est active militairement.  On dira simplement que Ghislaine Dupont et Claude Verlon sont tombés au front de l’information ; la plume et le micro en main. Que leurs âmes reposent en paix