La Nouvelle Tribune

Tension dans les grands lacs : le Rwanda menace la RDC

Espace membre

«Si de nouveaux engins explosifs tombent au Rwanda, les soldats rwandais vont mener une opération chirurgicale en RDC». C'est une sommation officielle d'attaque du Rwanda portée  par Eugène Richard Gasana, Ambassadeur du Rwanda à l'Onu.

Au front contre le groupe rebelle M23 qui a engagé de nouveau les hostilités vendredi dernier autour de Kanyamahoro et Kibumba dans l'est du pays, la République démocratique du Congo doit alors se préparer à contrer l'armée rwandaise longtemps soupçonnée de connivence avec les rebelles. Avec l'intensification des combats entre le groupe rebelle et l'Armée congolaise,  des engins explosifs sont tombés en territoire rwandais. Du côté rwandais, on accuse l'armée Congolaise de  pister des civils.

Après des discussions avec le Conseil de sécurité,  le représentant rwandais à l'Onu, dans ses propos rapportés par l'Afp, a déclaré : «Si les militaires congolais ne mettent pas un terme à cela, nous agirons sans attendre et cela fera mal»