La Nouvelle Tribune

Centrafrique : un poids lourd de la Séléka arrêté

Espace membre

Pas de répits pour les indisciplinés du groupe rebelle Séléka qui a été dissout par le président Michel Djotodia que le groupe a conduit de force à la tête de la Centrafrique. Mahamat Amine, un des gros bonnets de la Séléka a été pris avec six de ses hommes à Damara à 75 km au nord de Bangui, où ils régnaient en maîtres des lieux, semant  la panique et terrifiant la population depuis des mois.

L’annonce a été faite à l’Afp par le ministre de la Justice Arsène Sendé. Dans un bref portrait du chef rebelle arrêté, le ministre apprend que Mahamat Amine est un faux colonel qui  a érigé sa base dans la ville de Damara où lui et sa clique sèment la terreur et obligent la population à la fuite.

Cette nouvelle arrestation est la deuxième du genre après celle d’un autre faux colonel du nom de Abdallah, qui s’était lui aussi emparé de la ville de Bangassou à l’Est. Il avait été pris mercredi, par un contingent de Séléka reconvertis membres des nouvelles forces armées centrafricaines. Comme lui, la bande à Mahamat Amine est selon le ministre, déférée au parquet de Bangui pour subir ce que de droit. Le ministre Sendé a également rapporté que le procureur de la République et la Section des recherches et investigations (SRI de la gendarmerie) ne ménageront aucun effort pour  démanteler ces criminels pour qu’ils soient amenés devant les juridictions compétentes afin d’y subir la rigueur de la loi.