La Nouvelle Tribune

Législatives en Guinée Conakry : le RPG de Condé en tête, selon les premiers résultats

Espace membre

D’après les premiers chiffres rendus public par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), parti au pouvoir, vient en tête des résultats du scrutin du 28 septembre dernier. Des résultats provisoires, portant sur 31 circonscriptions sur les 38 au total que compte la Guinée, attribuent 16 sièges au parti au pouvoir.

Le principal parti d’opposition, l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), en gagne 12, l'Union des forces républicaines (UFR) 2 et l'Union pour le progrès de la Guinée (UPG) 1. Il s’agit d’un scrutin uninominal qui a pour but d’élire 38 députés, soit un député par circonscription. 76 autres sièges seront ensuite attribués proportionnellement au plus fort reste.

Les trois partis de l’opposition (l’UFDG, l’UFR et l’UPG) ont déjà réclamés l’annulation du scrutin, tout en menaçant de faire descendre leurs partisans dans les rues si leurs requêtes ne sont pas prises en compte. En effet, l’opposition dénonce des fraudes massives accusant la CENI d'avoir invalidé des milliers de votes dans les circonscriptions qui leurs sont favorables tout en créditant le parti au pouvoir de « scores soviétiques » dans ses fiefs.

Lire également : Guinée Conakry : La rupture se précise entre l’opposition et la CENI

Pendant ce temps, la communauté internationale tente d'éviter une explosion de violence dans le pays. Depuis trois jours, le représentant spécial de l'ONU en Afrique de l'Ouest, l'Algérien Saïd Djinnit, arrivé vendredi à Conakry, multiplie les consultations. Il est appuyé dans cette mission par les représentants des Etats-Unis, de la France, de l'Union européenne (UE) et de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao).