La Nouvelle Tribune

Attaque du Westgate : des ministres kényans avaient été prévenus

Espace membre

Pendant que des parents de victimes continuent de pleurer leurs morts de graves révélations font état d'une légèreté des autorités kényanes concernant la meurtrière attaque du Westgate Shopping à Nairobi par des islamistes shebabs de Somalie.

Des canards du pays indiquent que le gouvernement avait eu écho de l'imminence d'actions terroristes à Nairobi. Des révélations fondées sur un rapport des services de renseignement kényans qui prévenaient de la survenue d'attaques dans la capitale et à Mombasa dans la période du 13 au 20 septembre. Ces mises en garde des services kényans de renseignement auraient aussi été renforcées par des israéliens qui ont averti le Kenya de ce que des bâtiments détenus par des citoyens israéliens pourraient être la cible d'attaques durant les fêtes juives entre les 4 et 28 septembre. Mieux, rapportent, les médias en place, plusieurs ministres kenyans, dont ceux de l'Intérieur, de la défense, des affaires étrangères et le chef des armées ont pris connaissance de ce rapport alarmant. Cette attaque des shebabs auraient donc pu être interceptée avec un peu de vigilance de la part des autorités dont la légèreté a coûté la vie plus de 60 personnes.