La Nouvelle Tribune

Cameroun : l'Etat obtient 212,5 millions de FCfa d'une ancienne ministre

Espace membre

Ancienne ministre camerounaise de l'éducation de base, après deux ans passés au bagne, Mme Haman Adama a retourné 212,5 millions à l'Etat. Mme Haman Adama était poursuivie par l'Etat dans une affaire de détournement de deniers publics.

Le recouvrement de cette importante somme est le fruit d'une détermination de l'Etat camerounais à en finir avec les malversations financières qui handicape l'émergence du pays.  Une détermination qui a conduit à la création en 2012 d'un tribunal criminel spécial de lutte contre la grande corruption qui va se charger de poursuivre et de juger toutes les personnes impliquées dans une malversation financière d'au moins 50 millions. Les fruits portent la promesse des fleurs. En dehors de la ministre, une dizaine de personnes également poursuivies dans cette même affaire ont retourné au trésor public les fonds détournés et le montant total des recouvrements est porté à 369 millions de francs Cfa. Contre cette restitution, les détenus ont été libérés et les poursuites arrêtées sur instruction du président du tribunal criminel spécial. D'autres restitutions sont encore attendues car un nombre important de responsables et de ministres placés en détention devraient suivre l'exemple de Haman Adama.