La Nouvelle Tribune

Syrie : Obama veut intervenir mais s'en remet au Congrès

Espace membre

"Moi en tant qu'américain je souhaiterais intervenir en Syrie mais pour une durée limitée". C'est en substance le message que vient de livrer le président américain Barack Obama. Mais la grande surprise de ce message c'est qu'Obama s'en remet au Congrès. Il laisse les élus du peuple avoir le dernier mot.

Pourquoi cette dernière décision?

De mémoire, c'est la première fois qu'un président des USA soumet sa décision au jugement du congrès. Et si Obama prend ce détour, c'est parce que le peuple américain est clairement contre cette guerre. Obama étant sensible à l'opinion américaine, il n'a pas eu le courage de le défier. C'est ce que révèle les derniers sondages réalisés auprès de la population. En témoigne également les manifestations qui ont lieu au moment même où Obama faisait son discours. Manifestants qui clamait clairement leur opposition à cette ènième nouvelle guerre. 

Bachar Al-Assad peut donc se reposer sur ses lauriers, vu que le congrès n'osera sûrement pas défier l'opposition du peuple.