La Nouvelle Tribune

Centrafrique : la « racaille » de Djotodia sommée de se retirer

Espace membre

Josué Binoua, le nouvel homme fort de la sécurité en Centrafrique a sommé la séléka de se retirer des zones occupées. C’est par le canal de la radio nationale que le nouveau ministre, bras droit du Président évincé, François Bozizé, a lancé cet ultimatum aux rebelles, leur demandant de laisser désormais la mission de maintien et de rétablissement de l’ordre à Bangui aux seules charges des forces de la Police et de la gendarmerie centrafricaine.

Les rebelles toujours friands des exactions et des pillages, continuent de semer la Zizanie dans le pays. A Boy-Rabé, considéré comme une zone favorable au Président Bozizé, des milliers d’habitants ont fuit la répression et ont trouvé refuge sur une piste de l’aéroport international de Bangui. Dans la nuit de ce mercredi, les rebelles de la Séléka ont encore tiré et le bilan des victimes se chiffre à deux morts et environ une dizaine de blessés.

Des exactions qui montrent que Djotodia aura du mal à contrôler la fougue de ses hommes et que si les choses se dégradent il pourrait être broyé par celle-ci.