La Nouvelle Tribune

Congo : la demande expresse des USA au Rwanda

Espace membre

Suite à la publication du dernier rapport de l'ONG Human Right Watch sur les exactions du mouvement M23 au Congo, et surtout sur l'appui apporté par le voisin rwandais, les USA ont sommé le Rwanda de ne plus soutenir le mouvement rebelle congolais.

En effet, selon le dernier rapport de Human Rights Wacth, Le mouvement a déjà tué plusieurs dizaines de personnes, violé une soixantaine de femmes et enrôlé des enfants dans leurs rangs. L'ONG affirme également détenir des preuves que le pays de Kagamé fournit son soutien au mouvement rebelle par le biais de son armée, et surtout qu'il laisserait les miliciens enrôler des soldats enfants dans les contrées du pays. 

« Non seulement le Rwanda permet au M23 de se procurer des recrues et de l’équipement sur son territoire, mais les militaires rwandais continuent d’apporter un soutien direct à ce groupe qui commet des exactions », a affirmé un responsable de l'ONG. Ce responsable va plus loin en affirmant que durant cette dernière décennie, le Rwanda aurait soutenu à plusieurs reprises plusieurs groupes armés intervenant dans l'est du Congo. 

Ces déclarations n'ont pas semblé plaire à l'allié américain qui a vite fait savoir que cette situation était intolérable. La réaction du gouvernement rwandais et de son président en particulier sont attendus. Rappelons toutefois que Kagamé a nié à plusieurs reprises un quelconque soutien au M23, ainsi que son homologue ougandais, malgré les accusations de Kinshasa