La Nouvelle Tribune

7 français enlevés au Cameroun, un autre militaire français tué au Mali

Espace membre

Sept touristes français (une famille d'expatriés installée à Yaoundé selon François Hollande) ont été enlevés mardi 19 février par des hommes armés dans le nord du Cameroun, à la frontière du Nigeria.  Selon une radio , il pourrait s'agir d'un haut fonctionnaire de Gaz de France au Cameroun.

C'est le lourd bilan de l'enlèvement survenu ce mardi au Cameroun. La secte nigérianne Boko Haram est pointée du doigt. Elle aurait agi en représaille à la guerre menée au Mali par la France. Les autorités françaises craignent que les otages aient été ramenés au Nigeria. 

Pendant ce temps, la France a perdu son deuxième soldat au front au Mali. Un soldat français, un légionnaire du 2e Régiment étranger de parachutistes, a été tué au Mali lors d'"un accrochage sérieux" dans le nord du pays qui a également causé la mort de plusieurs "terroristes", a annoncé aujourd'hui François Hollande à Athènes.

La guerre est donc loin d'être finie et pourrait même s'étendre en Afrique centrale.